Acropole d’Athènes

L’Acropole d’Athènes est une citadelle antique située sur un plateau élevé au-dessus de la ville d’Athènes, on y trouve les  restes de plusieurs bâtiments antiques, le plus célèbre étant le Parthénon.

Istanbul … le transport

Istanbul, ville de plus de 13 000 000 d’habitants, dédale sinueux et archaïque de petites rues, de grands boulevards et de ponts qui mélange modernisme et patrimoine historique. Le transport peu y sembler compliqué, mais n’est pas aussi incompréhensible que ça.

istanbulkartPremièrement la  » Istanbul Kart », je l’ai évidemment pas trouvé la première journée… Elle n’est pas vendue à des guichets officiels mais par le billet de librairies ou de dépanneur dans les environs d’une station. Elle vous coûtera 7 TL ou 8 TL ou 9 TL… alouette. En fait comme tous les prix à Istanbul, cela varie selon l’endroit et l’humeur du commerçant.

Cette carte est évidemment vide à l’achat vous devez vous diriger vers un guichet automatique du transport en commun et la remplir. J’ai passé 9 jours à Istanbul avec 25 TL. Le prix du transport est grandement diminué avec la carte et varie selon la période du jour. Sans la carte, vous devez acheter des jetons « token » en plastique (environ 3 TL) à l’entrer des stations de transport en commun.

Istanbul_Rapid_Transit_Map_with_Metrobüs_www.whereistanbul.net_

Pour le tourisme de base, la ligne T1 sera votre lot quotidien. Ce tramway va du funiculaire Taksim - Kabatas jusqu’à l’extérieur du mur de Théodose II en passant évidemment par le Grand Bazar, Topkapi et le duo Sainte-Sophie et Mosquée Bleu. Le funiculaire Taksim-Kabatas vous monte à la place Taksim dans le district Beyoğlu. Découvrez le quartier historique de Galata, visitez la gallerie d’Art Ottoman Tophane-i Amire dans celui de Tophane, le quartier de Karaköy ou vous trouvez une multitude de petits pâté de « magasin » typique (quincaillerie, plomberie, moteur… etc.) et évidement  le quartier festif Taksim, grouillant de monde où vous trouvez bar, restaurant, shopping en descendant la grande rue piétonne Istiklal qui elle est desservie par la ligne de tramways vintage Tunnel.

Promenade à Istanbul

Promenade à Istanbul

Hagia Sophia – Sainte-Sophie

 

Ancienne Église chrétienne du temps de Constantinople, la basilique Sainte-Sophie fut convertie en mosquée au XVe siècle sous le sultan Mehmed II. Désaffectée du culte, elle est transformée officiellement en musée par le président Atatürk en 1934.

Préparation du départ pour 3 semaines en Turquie

Istanbul
Istanbul

Départ bientôt pour la Turquie a destination d’Istanbul pour 9 jours. Ensuite à Bandirma par ferry et quelques jours basé à Izmir, Éphèse et autres sites historiques étant à proximité. Pour ce premier voyage territoire Turque je devrai oublier la Cappadoce et autre site à l’est du pays, la Turquie est un pays vaste et les distances sont impressionnantes … même pour un Québécois. Plus de 1000 km en largeur, c’est la distance approximative de la ville de Montréal à l’extrémité ouest du lac Supérieure au Minnesota.

Le VISA pour la Turquie

Même si plusieurs sites affirment que l’achat du visa est simplement administratif, un genre de taxe du voyageur qui peut être acheté directement à l’aéroport, je n’ai pas pris de chance et me le suis procuré très facilement sur le site de l’ambassade de Turquie du Canada au prix de 60. US.

J’ai bien fait car j’ai évité une première ligne d’attente à l’aéroport. IMPORTANT : si vous n’avez pas de visa vous ne passer pas… donc j’ai vu plusieurs (dans le sens de PLUSIEURS) faire la file pour le douanier et être retourné à la file pour le visa qui est juste avant la grande salle. Le hic, c’est que l’aéroport Atatürk est très achalandé et que la sortie est longue… dans mon cas 3h avant d’atteindre le guichet du douanier et si vous n’avez pas de visa, vous n’aurez pas de passe droit… vous devez refaire la ligne d’attente et plusieurs avions sont arrivées pendant que vous attendiez… bip… pensez-y!

Aussi que votre séjour soit de 2 jours ou 3 mois, vous devez payer le visa, donc prévoir dans votre budget si vous êtes européen et pouvez facilement voyager à Istanbul pour le week-end.

Une préparation technologique pratique

Pour la première fois, je ne pars pas avec un portable, mais une tablette… une XOOM de Motorola. De façons très pratiques googleMap et Google translate permet de télécharger des données offline… attention… uniquement sur Android, oublié votre IPad et Iphone.

Alors j’ai la carte d’Istanbul, d’Izmir et d’Athènes sur ma tablette, ainsi que les langues Turques et Grec installé et prêt à consulté… sans connexion… super! Fini la carte chiffonnée et vive les politesses a porté de main.

La suite bientôt.